Une autre histoire du ModerneLe canon français au miroir de la littérature roumaine

CRISTOPHE IMBERT



Abstract : Malgré le fait qu’ils ne font pas partie de la tradition littéraire française dominante, Maurice de Guérin, Frédéric Mistral, Jean Moréas et Francis Jammes ont joui d’une grande popularité dans le domaine littéraire roumain, longtemps après que leur prééminence sur la scène culturelle française se soit évanouie. La lecture de la littérature française à travers sa lentille roumaine offre plus de visibilité à une sensibilité poétique qui est, à présent, largement éclipsée par le canon dominant de l’histoire littéraire française – une sensibilité définie par deux traits principaux : une métaphysique terrienne et l’aspiration à un renouveau classique. L’article examine ces traits tels qu’ils apparaissent dans les oeuvres des quatre poètes français et dans celles de leurs homologues roumains et recommande l’ajout d’une dimension comparative à l’histoire des littératures nationales.

Keywords : Maurice de Guérin, Frédéric Mistral, Jean Moréas, Francis Jammes, canon, littérature nationale, traditionalisme, modernisme, synchronisme