“The Contract” of a Cooperation: Post-War Literary Theory and Criticism

OANA FOTACHE



Abstract: Mon article traite de la relation entre la théorie et la critique littéraires après la Seconde Guerre Mondiale, tel qu’elle est définie par plusieurs théoriciens et penseurs (R. Wellek, M. Krieger, J. Culler, entre autres). D’abord déclarée comme celle de la coopération et de l’échange des concepts et techniques, cette relation s’avère problématique pour plusieurs raisons: la notion de théorie comprise comme « la théorie littéraire» ou «théorie» en tant que telle, la référence à la littérature en tant que théorie et critique etc. En outre, l’article décrit le domaine occupé par la théorie de la critique entre les deux disciplines, en se concentrant sur le concept de la méthode critique, dont les caractéristiques et les difficultés sont ensuite examinées (selon R. Barthes, A. Asor Rosa, J. Starobinski et M. Krieger). Le paragraphe final prend en compte les développements récents dans ce domaine, en s’appuyant brièvement sur « la redéfinition» de la théorie et de la méthode en tant que fictions/histoires, et le concept de post-théorie analysé dans le manifeste rédigé par Martin McQuillan, Graeme Macdonald, Robin Purves et Stephen Thomson en 1999.

Keywords: theory, literary criticism, theory of criticism, method